Chronologie

C’est en 1880 que les frères physiciens Pierre et Jacques Curie découvrent le phénomène piézoélectrique de certains cristaux, comme le quartz ou la tourmaline, signifiant que leur déformation créer de l’énergie. Cinq ans plus tard, en 1885, ils en construisent le prototype, créant un instrument nommé «quartz piézoélectrique». Perfectionné et commercialisé ensuite en 1890 par la Société Centrale des Produits Chimiques (SCPH), ce phénomène peut se décliner en plusieurs appareils électriques ayant besoins d’une petite quantité d’énergie.

Quelques années de recherche et de développement plus tard, c’est tout naturellement que le milieu de l’horlogerie s’intéresse de près à cette innovation piézoélectrique pour donner naissance aux montres à quartz.  

La première montre est commercialisée par Seiko Astron en 1969, nommée la 35SQ. Descendantes des montres à mouvement mécanique, elles vont bouleverser le monde de l’horlogerie et son économie, où elles deviendrons très populaire dès les années 70 (crise du quartz).

Aujourd’hui, le quartz est partout, dans nos ordinateurs, nos montres, nos télévision et même nos téléphones…

Fonctionnement devenu anodin, il est difficile de s’imaginer sans, là où les montres ont gagné en praticité et en précision.

Un fonctionnement plus complexe qu’il en a l’air

L’énergie fournie par la pile permet de faire vibrer le quartz à une fréquence stable, assurant une énergie constante et précise.

Dans le cas d’un affichage digital : la pile envoie une impulsion au quartz, qui créer des vibrations transmises directement à la puce, qui alimente ensuite chaque seconde, minute et heure aux bons intervalles et à la bonne fréquence pour un affichage de l’heure très précis.

Dans la cas d’un affichage analogique : contrairement à l’affichage digital, il faut ajouter un moteur pas à pas (permet de transformer les impulsions électriques en mouvement), la pile envoie une impulsion électrique au quartz, qui va effectuer des vibrations envoyées à la puce, qui à son tour enverra une impulsion électrique au moteur. Permettant ainsi la rotation des aiguilles.

Comment régler sa montre à quartz ?

  • Le réglage des heures : il faut tirer la couronne du remontoir en position 2 , tournez la dans le sens des aiguilles d’une montre, lorsque la montre est à la bonne heure, il suffit de remettre la couronne à son état initial.
  • Le réglage de la date : tirer la couronne du remontoir en position 1, tournez dans le sens des aiguilles d’une montre, lorsqu’elle est à la bonne date, il suffit de remettre la couronne à son état initial.

Au même titre que les mouvements mécaniques, vient s’ajouter de nombreuses fonctionnalités, dites « complications horlogères », telles que les indications des phases de lunes, la fonction chronographe, l’heure GMT (autre fuseau horaire), les sonneries (servant de réveil par exemple), les tourbillons (compassion du mouvement de la terre), l’indication de la pression atmosphérique et beaucoup d’autres.

Besoin d’une réparation sur votre montre quartz ?

Le Centre Horloger de Provence dispose d’outillages de qualité pour intervenir sur toute type de montre ancienne et moderne, comprenant les montres à quartz, qu’il s’agisse d’une réparation ou d’un changement de pile, nous sommes à votre écoute pour répondre à tout type de demande.